Accueil >>

    Sommaire >>

     Cartes >>

    Livre d'or >>

   Contact >>

Stratigraphie (suite)

  

II. LE TRIAS

  

1. RAPPELS HISTORIQUES

 

                L'existence du Trias dans l'île d'Amorgos a été démontrée par C. RENZ (1933) qui a découvert, dans les calcaires gris sombre à noirs affleurant près de la chapelle Ayios Ioannis du hameau de Richti, quelques fossiles en assez bon état de conservation, dont une Ammonite, en spécimen unique, déterminée par lui comme

                                                               Placites cf. oldhami MOJSISOVICS
ainsi que deux formes de Coraux:

                               
                                Chaetetes chaetetiformis (VEISSERMEL) VETTERS ?
                               
                                Latimaeandra nov. sp. ?

Pour cet auteur, "seule la présence de Placites cf. oldhami dans ces calcaires est décisive, pour la détermination de leur âge, et indique leur appartenance au Trias supérieur, [plus précisément] au Carnien supérieur et éventuellement au Norien inférieur". Selon C. RENZ, ces calcaires sombres fossilifères se trouvent en intercalation dans des "schistes", l'ensemble étant désigné sous le nom de "Formation de Richti"; il signale l'existence d'un aute affleurement de cette formation au cap Kornakopos, livrant également des Coraux (Thamnastraea).

                 Le même auteur décrit, au Nord de la Baie de Katapola, une formation de calcaires dolomitiques ("Formation de Kryoneri") qu'il attribue au Permien, d'abord par simple comparaison avec des lithofaciès analogues, datés, dans l'île d'Hydra (Argolide) (C. RENZ, 1945), puis sur la foi d'un Foraminifère déterminé comme Nankinella (C. RENZ et M. REICHEL, 1945), associé à des Agathammina (moins caractéristiques). 

D'après S. DÜRR et al. (1978), M. REICHEL penserait actuellement que ce Foraminifère est en réalité attribuable à l'espèce
                               
                                Triasina cf. hantkeni MAJZON.

Cette forme n'a été décrite qu'en 1954, postérieurement à la publication de C. RENZ et M. REICHEL. Elle est considérée comme Trias supérieur.

                 S. DÜRR & al. (1978) signalent aussi dans la même formation la présence de Mégalodontidés.

 

Copyright © 2003 KitGratos.tk  I  Webmaster Jessica Minoux