Accueil >>

    Sommaire >>

    Cartes >>

    Livre d'or >>

   Contact >>

Stratigraphie - le flysch tertiaire (suite)           

 

            1. DESCRIPTION DE QUELQUES SEQUENCES

 

2.1.  Secteur central

                        2.1.1.  Coupe d'Ayios Mamas (fig. 57)

                Au-dessus des bancs peu épais de marbre assez sombre renfermant des Nummulitidés viennent en concordance des pélites molles brun clair à gris sombre, schistosées (joints parallèles à la surface de contact précédente), renfermant des lentilles ou bancs discontinus de calcaire gris foncé à grain assez fin, totalement azoïque.

                Les pélites renferment une forte proportion de minéraux argileux, des quartz (anguleux) de taille inférieure à 0,1 mm, ainsi que de très petits micas blancs; elles sont totalement dépourvues de calcite.

                Seuls les niveaux de base sont bien visibles à la faveur de la tranchée du chemin Khora-Aiyiali; la série détritique affleure plus haut, sur une trentaine de mètres de dénivelée, au flanc nord-ouest de la colline 565, laquelle est couronnée (contact anormal) par des marbres massifs appartenant à la série carbonaté du secteur oriental.

                NB: le long du sentier descendant vers la baie de Khalara s'observent des alternances de grès calcareux (grains anguleux de quartz, de feldspath, matrice pélito-calcareuse) et de pélites, dans lesquelles s'intercalent des lits de calcaire sombre, microgrenu, d'aspect laminé (par suite de la présence de minces lits argileux), affectés de microplis couchés de direction d'axe N 150-165.

                          2.1.2.  Coupe d'Ayia Varvara (fig. 58)

                Les marbres en partie bréchiques formant le flanc occidental du mont Prophitis Ilias sont, comme nous l'avons vu, d'âge Crétacé supérieur pro parte; on peut alors espérer retrouver à leur contact les terrains détritiques qui, à l'Est d'Asphodilitis, les surmontent; la coupe d'Ayia Varvara est intéressante à cet égard.

                a) Calcaires à lits siliceux continus, réguliers (pendage 10 à 15° vers l'Est ou le Sud-Est).

                b) Marbres rubanés gris et blancs, à tendance bréchique vers le haut (50 m); près de la chapelle Ayios Dimitrios, on note l'apparition de quelques rognons de silice très allongés dans la direction N 145.

                c) Quelques mètres de schistes pélitiques bruns.

                d) Puis, de nouveau, des marbres rubanés (pendage 35° vers l'Est) passant à de véritables brèches, à éléments et matrice carbonatés; dans la partie supérieure, on observe également des rognons siliceux épars, présentant le même allongement qu'en b (40 m)..

                e) Série constituée de calcaire assez sombre, schistosé, d'alternances de pélites brun à gris sombre et de lits plus ou moins continus de calcaire gris foncé, gréseux (20 m). 

                f) Calcaires en bancs distincts à passées bréchiques (20 m) renfermant vers le haut quelques rognons quartzitiques également allongés, suivis de calcaires sombres microconglomératiques, à petits grains de quartz dispersés (taille inférieure au millimètre) dans lesquels s'individualisent des corps ovalaires à structure concentrique exceptionnellement préservés: pour A. BLONDEAU, il peut s'agir de Nummulitidés fortement déformés et recristallisés (1,3 cm dans leur plus grand diamètre).

                g) Vient ensuite, sur une cinquantaine de mètres, une série formée de pélites schistosées, de grès, de calcaires plus ou moins gréseux et de bancs de calcaires presque noirs à grain assez fin, compact en apparence sur les cassures, mais où s'observent, sur les tranches altérées, unesorte de lamination très fine et régulière.

                h) De nouveau, bancs de calcaire sombre microconglomératique, suivis de calcaires bréchiques, massifs ou en bancs épais.

                Remarque: La coupe d'Ayia Varvara fait apparaître trois niveaux clastiques; il doit s'agir de la répétition, due à des facteurs tectoniques, d'une même formation, que l'on peut rapprocher de celle observée à Ayios Mamas par certains indices: existence, à la partie supérieure des marbres sous-jacents, de rognons de silice et présence de fossiles attribuables, sous toutes réserves, à des Nummulitidés.

 

Copyright © 2003 KitGratos.tk  I  Webmaster Jessica Minoux