Accueil >>

    Sommaire >>

    Cartes >>

    Livre d'or >>

   Contact >>

Stratigraphie - le flysch tertiaire (suite)

 

 

                2.3.  Secteur oriental:  coupe de Tholaria à Foukotripa (fig. 63)

                Cette coupe traverse une série détritique assez peu déformée en apparence, basculée vers le Sud-Ouest, avec des pendages de couches allant de 30 à 70° et même, exceptionnellement, 90°; elle commence au village même de Tholaria où se produit le contact - anormal - avec la série calcaire à Rudistes.

                Le long du chemin de Foukotripa, on observe la succession suivante:

                a) Alternances de bancs gréseux de 5 à 20 cm d'épaisseur et de lits pélitiques brun clair, en général plus minces. Ces séquences rythmiques sont souvent recoupées par une schistosité de fracture présentant clairement le phénomène de réfraction: les plans de schistosité sont beaucoup plus obliques (par rapport au litage) dans les niveaux incompétents. Les bancs gréseux montrent fréquemment un granoclassement vertical, leur base étant plus grossière. Ces alternances sont parfois interrompues par des niveaux de quelques mètres d'épaisseur de pélites molles à forte proportion d'argile. On observe également des bancs de calcaire sombre à grain fin, d'apparence feuilletée (azoïques). Epaisseur du terme a: environ 150 m.

                b) Au-delà de la fontaine apparaissent des microconglomérats et conglomérats à éléments quartzeux et quartzitiques,  irrégulièrement intercalés dans les pélites et les grès; plus haut, ces conglomérats s'enrichissent en galets de marbre gris assez clair, aplatis, d'assez grande taille (jusqu'à 20 cm). Epaisseur du terme b: environ 150 m.

                 [cf. fig. 64-bis, grès et microconglomérats en bancs réguliers, fig. 64-ter, détail du granoclassement].

                c) A partir d'Ayios Nikolaos, les conglomérats, qui prédominent par rapport aux pélites et aux grès et se disposent en bancs frustes, sont constitués presque exclusivement de galets de quartz et de quartzites de tailles très variées (jusqu'à 10 cm). Çà et là, on note cependant la réapparition de quelques galets de carbonates gris [cf. fig. 64-quater].

                Remarques:

                - A 1 km environ au Nord-Ouest de Tholaria, on observe la superposition stratigraphique de la série terrigène (finement détritique dans les niveaux de base) sur la puissante série carbonatée crétacée pro parte, mais l'absence de tout vestige paléontologique interdit d'assigner un âge à ce passage. De cette localité jusqu'au voisinage du cap Akrotiri, on peut estimer à près de 1000 m l'épaisseur apparente des sédiments détritiques.

                - Un autre affleurement de ces terrains, de contour grossièrement triangulaire, d'environ 1 km2 de superficie, existe également au Nord de Langada [cf. fig. 64]; le contact avec les marbres sous-jacents est normal sur sa marge septentrionale, mais là encore il demeure impossible de le situer chronostratigraphiquement, aucun fossile n'ayant pu être découvert à  son voisinage.

 

Copyright © 2003 KitGratos.tk  I  Webmaster Jessica Minoux