Accueil >>

    Sommaire >>

    Cartes >>

    Livre d'or >>

   Contact >>

Troisième partie: METAMORPHISME

 

 

I.-  INTRODUCTION

 

                Le métamorphisme de l'île d'Amorgos, à l'exclusion de l'îlot satellite Nikouria (où un métamorphisme HT a été reconnu, S. DÜRR & al., 1978), fut très brièvement évoqué par C. RENZ (1933), puis par S. DÜRR & al. (1978), qui assignent à la séquence de'Amorgos "un degré de métamorphisme très bas à bas" (les conditions de pression n'étant pas précisées).

                Il est vrai que la nature carbonatée ou pélito-gréseuse des roches est peu favorable à l'apparition de paragénèses bien caractéristiques d'un type de métamorphisme. Cependant, nous avons découvert, en quelques localités de l'île, des minéraux symptomatiques d'un métamorphisme de type "schistes bleus". Deux d'entre eux ont déjà été signalés (L. MINOUX & al., 1980). Avant de les étudier, nous verrons quelles sont les paragénèses les plus couramment représentées dans les terrains d'Amorgos.  

 

Copyright © 2003 KitGratos.tk  I  Webmaster Jessica Minoux