Silene pseudovelutina ROTHM.

Cette espèce, décrite par Rothmaler in Feddes Repertorium Specierum Regni vegetabilis (1943) a, d'après "Flora Iberica", un synonyme plus ancien, Silene andryalifolia POMEL (1875).

Ce Silène rupicole vivace est très velu, glanduleux dans la partie supérieure; feuilles inférieures et moyennes spathulées, brusquement atténuées en un long pétiole étroit, mucronées à leur extrémité, toutes densément tomenteuses. Fleurs de 3 cm de longueur, subsessiles, calyce cylindrique, à 10 nervures, ombiliqué à la base, à dents présentant une marge scarieuse; pétales blancs à limbe largement exsert, bifide. Ovaire à 3 styles.

Plante recueillie dans les rochers calcaires de la route de Montejaque, près du Cerro Tavizna, à l'Ouest de Ronda (Málaga) (voir photographie).

Ci-joint vue du Cerro Tavizna, près de Montejaque.