Geranium sanguineum L.

Géranium à grandes fleurs pourpres (3 cm de largeur); feuilles de contour arrondi, profondément divisées (les lobes principaux sont séparés presque jusqu'à la base). Les sépales, très velus, sont acuminés (la pointe est glabre); les pétales présentent une échancrure nette.

Exemplaire rencontré en Mai 1992 le long du chemin de fer de Provence (Digne-Nice), entre le bourg d'Annot, célèbre par ses grès, et le hameau des Scafarels, lieu de cantonnement lors d'un mémorable stage de terrain de Stratigraphie conduit par M. Boulin, maître-assistant de M. le Professeur Lucas à l'Université de Paris, une quinzaine d'années auparavant.