Gynandriris sisyrinchium (L.)PARL.

Syn.: Iris sisyrinchium L.

Sorte d'Iris, à bulbe souterrain sphérique de 2 cm de diamètre protégé par une tunique épaisse, à 1-2 feuilles seulement, atteignant 40 cm de longueur, étroites (moins de 6 mm de largeur), canaliculées, striées-côtelées sur le dos. Fleurs violacées éphémères, de 1 à 6 par tige, de 5 à 10 cm de longueur, entourées à la base de spathes scarieuses. Périanthe à tube filiforme, portant à son extrémité 3 tépales extérieurs étalés à tache blanc-jaune, et 3 tépales intérieurs dressés; style tripartite à segments pétaloïdes bifides.

Espèce répandue dans l'ensemble du bassin méditerranéen (manque cependant dans le Sud de la France) et en Asie mineure (jusqu'à l'Iran). Exemplaire des environs de Montejaque, à l'Ouest de Ronda.