Salvia aethiopis L.

Sauge à fleurs blanches, de 30 à 80 cm de hauteur, robuste, non aromatique, couverte d'un duvet laineux blanchâtre, particulièrement épais sur les jeunes feuilles. Feuilles basales pétiolées en rosette, largement ovales, irrégulièrement incisées-lobées et dentées; feuilles caulinaires sessiles, ainsi que les feuilles florales, très larges, subitement acuminées. Inflorescence rameuse-paniculée; verticillastres distants, de 4 à 6 fleurs, présentant une villosité très dense blanchâtre; calyces dépassant à peine les feuilles florales, à dents épineuses; corolles 2 fois plus longues, de 15 à 20 mm, à lèvre supérieure falciforme. Etamines, au nombre de 2, comme dans toutes les Salvia (les intérieures nulles ou abortives).

Plante des lieux secs et arides de montagne, en Europe centrale et méridionale, Asie occidentale et Afrique du Nord; dans la péninsule ibérique, régions centrales, méridionales et orientales (l'exemplaire provient du massif du Maestrazgo, dans la province de Castellón de la Plana). Voir photographie (rosette foliaire).