Teucrium intricatum LANGE

Plante extrêmement rameuse, formant des coussins denses intriqués, observés sur les rochers calcaires des falaises maritimes, dans une courbe abandonnée de la carretera general de Málaga, entre Almería-capital et Aguadulce (voir photographies: ensemble et détail).

Plante rupicole suffrutescente entièrement couverte de poils simples étalés, blancs, à petites feuilles ovales brièvement pétiolées, crénelées, révolutées sur les bords, à grappes terminales composées de 6 à 8 verticillastres biflores; calyces dissymétriques à la base, subgibbeux, à 5 dents égales triangulaires; corolles roses.

Espèce décrite et illustrée dans "Descriptio iconibus illustrata plantarum novarum vel minus cognitarum praecipue e flora hispanica" de J. Lange (1864); NB: la tab. XVI de cet ouvrage montre des exemplaires pauciflores (alors que les inflorescences sont plus fournies en général, conformément à ce qui est indiqué dans "Flora Iberica").

Endémique de la province d'Almería (limitée aux "estribaciones costeras de la Sierra de Gádor", selon "Flora Iberica").