Ononis reuteri BOISS. *

Arbrisseau pouvant atteindre 1,5 m de hauteur, dont les feuilles, munies de stipules partiellement soudées à la base, triangulaires-lancéolées, un peu plus courtes que le pétiole, présentent 3 folioles largement ovales à suborbiculaires, de 2 à 5 mm de longueur (la terminale un peu plus grande et plus longuement pétiolulée que les latérales), finement denticulées tout autour, coriaces, glabres, à nervation flabelliforme. Inflorescences terminales, fleurs portées par un court pédicelle; calyce campanulé, de 6-9 mm de longueur, poilu-glanduleux, à dents lancéolées plus longues que le tube; corolle jaune; gousse incluse, monosperme.

Cette espèce a une aire de distribution très réduite, se limitant en Espagne aux serranías de Ronda et de Grazalema, et de l'autre côté du détroit de Gibraltar, au Rif occidental. C'est dans une clairière du pinsapar (forêt d'Abies pinsapo BOISS.) de la Sierra de las Nieves, qu'a été rencontré le spécimen, encore en fleur au début d'Août, dont une partie est présentée ci-dessus.

Voir photographie d'un buisson observé dans le même secteur en Août 1977.

Ci-joint paysage de la Sierra de las Nieves aux abords du Puerto de los Quejigales.

* découverte par G. F. Reuter en 1849 dans le "desierto de las Nieves" près de Yunquera, et décrite dans le "Pugillus plantarum novarum . . ." de Boissier & Reuter (1852).