Adenocarpus telonensis (LOISEL.)DC.

Syn.: Adenocarpus grandiflorus BOISS.

Arbuste inerme, atteignant 1,5 mètre de hauteur, très ramifié, à jeunes rameaux parcourus par 4-5 côtes longitudinales. Feuilles petites, +/- fasciculées, stipulées, trifoliolées; folioles coriaces, à face supérieure souvent concave (voire condupliquées dans le spécimen), vert sombre, à peu près glabres (NB: dans l'exemplaire présenté, on observe sur la page inférieure des poils crépus clairsemés). Les fleurs jaunes, plutôt grandes (si l'on en croit l'épithète spécifique du synonyme, attribuée par Boissier), brièvement pédicellées, sont groupées par 2 à 7 à l'extrémité des rameaux, avec deux bractéoles à la base; calyce 8-10 mm, bilabié, à lèvre sup. bipartite et lèvre inf. tridentée à peu près égales; étendard largement ovale (environ 14 x 10 mm), soyeux sur le dos, ailes et carène glabres, cette dernière à extrémité falciforme. La gousse, entièrement couverte de glandes +/- stipitées, si caractéristique des Adenocarpus, n'est pas présente sur le spécimen (voir l'aspect de ce type de fruit, sur la page suivante, Adenocarpus hispanicus).

L'aire de répartition de l'Adénocarpe de Toulon comprend le Midi de la France (départements du Var et des Bouches-du-Rhône, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales), la Catalogne et le quart SO de la péninsule ibérique, ainsi qu'une partie du Maroc.

C'est dans l'extrême Nord-Est de la province de Cádiz, le long de la route reliant les bourgades d'Olvera et d'Algodonales, qu'a été rencontré le spécimen présenté.