Thymelaea tarton-raira (L.)ALL. ssp. angustifolia (BOISS.)RIV.GOD.&BORJA

Buisson dense de 50 cm de hauteur, à feuilles groupées vers l'extrémité des jeunes rameaux, les tiges plus anciennes, dénudées, montrant des cicatrices proéminentes correspondant à l'insertion des anciennes feuilles. Feuilles spathulées à étroitement lancéolées, de 5-15 mm de longueur sur 1-4 mm de largeur, à indumentum soyeux sur les deux faces. Fleurs en fascicules axillaires de 2-5 fleurs, entourées à la base de 7-10 petites bractées imbriquées, également à revêtement soyeux. Périanthe (constitué du seul calyce) jaune à tube court, et à 4 lobes étalés aussi longs que larges (diamètre de la fleur: 5-6 mm).

D'après "Flora Iberica", ces formes de Tarton-raire de certains massifs calcaires des provinces de Málaga et Granada, distinguées par Edmond Boissier sous le nom de Passerina tartonraira var. angustifolia*, seraient en fait à inclure dans la subsp. valentina (PAU)O.BOLOS&VIGO, endémique des provinces côtières du Sud-Est de l'Espagne, de Málaga à Valencia.

Le spécimen a été trouvé accroché à un rocher, dans le vallon de Dílar (au Sud de Granada), au-dessus de l'Ermita de Nuestra Señora de las Nieves, au pied de la Sierra Nevada, sur des terrains triasiques.

* "Folia lanceolato-linearia basi attenuata" (Voy. t.II, p. 555); signalé par cet auteur dans la Sierra Tejeda, ainsi qu'au Cerro Trevenque (dominant le vallon de Dílar).